Frais de retrait à un distributeur : gratuit ou payant ? Ça dépend !

Suite à un accord entre le secteur bancaire et le gouvernement, il est désormais possible de retirer de l’argent sans frais de retrait à un distributeur minimum 24 fois par an en Belgique. 

Frais de retrait à un distributeur : gratuit ou payant ? Ça dépend !

Frais de retrait à un distributeur : un peu d’histoire

En 2004, un accord avait été établi entre le gouvernement et les banques, stipulant que les consommateurs pouvaient effectuer au moins 24 retraits gratuits par an aux distributeurs automatiques de leur propre banque. 

Au printemps 2023, une avancée significative a été réalisée. Désormais, ce quota de 24 retraits gratuits annuels s’applique aussi bien aux distributeurs automatiques de leur propre banque qu’à ceux des autres banques. 

Vous recherchez un distributeur de billets autour de chez vous ? Choisirmabanque.be vous propose une  liste exhaustive de tous les guichets automatiques (ATM) en Belgique.

Cet accord récent restera en vigueur jusqu’à la fin de l’année 2027. Une évaluation du système sera ensuite effectuée au plus tard six mois avant sa date d’expiration. 

Cette mesure fait partie d’un engagement du secteur bancaire à installer un nombre suffisant de distributeurs automatiques sur le territoire belge. Parmi les obligations, le secteur doit notamment garantir la présence d’au moins un distributeur de billets dans chaque commune.

L’influence des points CASH sur les frais de retraits des banques

Avec l’introduction des nouveaux points CASH, plusieurs banques ont modifié leurs frais de retrait à un distributeur

Certaines banques, comme Beobank et bpost banque, ont rendu les retraits totalement gratuits avec une carte de débit, quel que soit le distributeur. D’autres banques offrent un nombre limité de retraits gratuits par an. Par exemple, à la KBC/CBC, seuls les 24 retraits minimum par an sont gratuits. 

Il est donc essentiel de vérifier auprès de votre banque les conditions spécifiques liées à votre compte à vue.

Comment les banques se rémunèrent-elles lors des retraits à un distributeur ?

Le retrait d’argent à un distributeur de billets (ATM) n’a jamais été entièrement gratuit. Fournir des espèces engendre des frais de retrait à un distributeur pour la banque, incluant les coûts liés à l’installation et à la maintenance des distributeurs automatiques, ainsi que les dispositifs de sécurité, tels que la gestion de la zone sécurisée, les caméras ainsi que le raccordement à une centrale d’alarme.

Pour compenser ces coûts, les banques procèdent donc de diverses manières :  

Quels sont les frais de retrait à un distributeur point CASH Batopin ?

Les frais de retrait à un distributeur dans un point CASH dépendent d’abord du type de compte à vue que vous avez auprès de votre banque. Ensuite, il est important de savoir si votre banque est l’une des quatre initiatrices de Batopin : Belfius, ING, BNP Paribas Fortis, KBC.

Un protocole est en cours de préparation pour offrir un certain nombre de retraits gratuits par an dans les points CASH. Les banques non affiliées à Batopin permettront également des retraits d’argent gratuits aux points CASH, que ce soit partiellement ou de manière illimitée.

Le consommateur profite donc d’une offre plus large et plus économique. Autrefois, un client ING devait payer des frais de retrait à un distributeur de Belfius, BNP Paribas Fortis ou KBC. Ce n’est plus le cas aujourd’hui.

Les frais de retrait à un distributeur dépendent de plusieurs facteurs, notamment du type de compte à vue et des accords entre banques. Grâce à un accord entre le secteur bancaire et le gouvernement, il est désormais possible d’effectuer au moins 24 retraits gratuits par an. Et ce, même aux distributeurs d’autres banques. De plus, l’introduction des points CASH a modifié les frais pour plusieurs banques, offrant parfois des retraits gratuits illimités avec une carte de débit.

Si, grâce à une offre de services plus large et plus économique, les consommateurs bénéficient aujourd’hui d’une plus grande flexibilité et de coûts réduits pour leurs retraits en Belgique, il reste toutefois essentiel de vérifier les conditions spécifiques de votre banque pour éviter les frais imprévus. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *